Soupçons de viol à Schaerbeek: des enseignants se joignent à la plainte déposée par la commune

Manifestation contre l’école n°1 à Schaerbeek © Photo News
Manifestation contre l’école n°1 à Schaerbeek © Photo News

Quatorze enseignants de l’école communale numéro 1 de Schaerbeek (Bruxelles), où des soupçons non fondés d’attouchements sur une petite fille avaient entraîné des troubles fin avril et début mai, se sont joints à la plainte de la commune pour incitation à la haine. L’information est dévoilée par le média bruxellois Bruzz et est confirmée par la direction de l’établissement.

► Incidents à Schaerbeek : «Les professeurs ont la rage»

La petite fille de quatre ans qui présentait des traces de saignement souffrait en réalité d’une infection.

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous