Accueil Culture Musiques

Guillaume Vierset: «Je ne voulais pas que l’album sonne jazz»

Avec son groupe Harvest, le guitariste Guillaume Vierset produit un album lumineux, serein et raffiné, « Nacimiento Road ».

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 3 min

Guillaume Vierset a 32 ans et déjà une carrière multiple. Il est le moteur du LG Jazz Collective, le guitariste du Thomas Champagne Random House, le leader de Harvest, l’accompagnateur de Typh Barrow et de Sacha Toorop. Et son prochain projet s’appelle Edges to Edges, il verra le jour au Marni, à Ixelles, en septembre avec Anders Christensen, Dorian Doumont et Jim Black.

Mais restons-en à Harvest. Le quintet vient de sortir son deuxième album, Nacimiento Road. Superbe. Il y a dans l’atmosphère de ce disque une sérénité, une langueur, un naturel, une douceur de vivre qui ne laissent pas d’espace à la nostalgie. C’est un album velouté. Pas vraiment rock, plutôt folk, avec un accent traînant comme la voix de Neil Young. Guillaume Vierset en a eu l’idée en Californie. Celle de mêler la force de la mélodie des songwriters comme Neil Young et Nick Drake et la puissance des grands espaces californiens.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs