Accueil Économie Mobilité

L’hydrogène, l’alternative pour le train diesel

L’hydrogène peut développer trois fois plus d’énergie que l’essence et il peut être produit de manière 100 % verte via l’éolien ou le photovoltaïque. Alstom lance ses premiers trains à l’hydrogène en Allemagne.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

Le train à hydrogène « vert », qui garantit zéro émission nocive, est entré en service en Allemagne. En Belgique, il pourrait constituer une alternative durable pour les trains diesel qui subsistent.

Faire bouger les centaines de tonnes que représente un train, pour voyageurs ou marchandises, réclame des forces phénoménales. Les piles à combustibles, qui fonctionnent grâce à de l’hydrogène, s’inscrivent comme un des modèles d’avenir. Pour peu que cet hydrogène soit, lui aussi, produit de manière « verte », c’est une alternative environnementale très séduisante au modèle diesel.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Van Parys Etienne, mercredi 5 juin 2019, 9:19

    Pourquoi ne pas disposer de stockage de l'hydrogène pour alimenter les caténaires du réseau de la SNCB plutôt que d'embarquer des batteries dans les trains? puisque en Belgique le réseau ferroviaire est quasi totalement électrifié ...

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs