Accueil Monde Proche-Orient

Proche-Orient: le curieux plan de paix du gendre de Trump

Jared Kushner a mis au point un plan de paix destiné à régler le contentieux israélo-palestinien. En épousant les positions d’Israël…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Un jour, c’était en novembre 2016, juste après son élection, Donald Trump s’était dit intéressé par la perspective d’obtenir au Proche-Orient « the ultimate deal » (l’accord ultime) entre Israéliens et Palestiniens. Du bluff ? Certes non, quand on connaît le tempérament du milliardaire. Sans tarder, il confia le dossier à son gendre, Jared Kushner, ce qui attira l’attention : la fondation de la famille Kushner avait donné de l’argent à une colonie juive près de Ramallah, Bet El. Trump désigna aussi comme ambassadeur en Israël un certain David Friedman, également proche des colons (c’est celui qui s’est encore distingué le 14 mai dernier par cette déclaration : « Israël a une arme secrète : il est du côté de Dieu »).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche et Moyen-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs