Accueil Culture Musiques

Comment Jay-Z, premier milliardaire du rap, a fait recette

Champagne, immobilier, art, musique (un peu quand même) : à 49 ans, le mari de Beyoncé est le premier rappeur à devenir milliardaire, selon un article du magazine Forbes, publié ce lundi.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

Qui dit recette, dit ingrédients. La vie de Shawn Corey Carter, dit Jigga, Hova, Jazzy ou, par le pseudo qui l’a rendu célèbre, Jay-Z, contient tout ce qu’il faut pour un biopic à succès.

L’enfance, d’abord. Né le 4 décembre 1969 dans l’arrondissement de Brooklyn à New York, Shawn grandit à Marcy Houses, dans le quartier de Bedford-Stuyvesant. Ils sont quatre, élevés par leur mère, Gloria Carter. Le père s’est envolé. Il y a du manque, dans l’histoire. Il y a du sang aussi : le gamin aurait tiré dans l’épaule de son frère en 1982, à l’âge de 12 ans, pour une histoire de bijoux volés. Il y a l’école, Brooklynn, puis le New Jersey. Pas de diplôme à la clé, mais des leçons tirées de la vente de coke et du maniement des armes à feu. Le rappeur affirme s’être fait tirer dessus à trois reprises dans sa vie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs