Soudan: l’ex-président Omar el-Béchir jugé pour corruption, pas encore pour génocide

Omar el-Béchir est toujours sous le coup d’un mandatd’arrêt international de la Cour pénal internationale.
Afrique
Décodage
© MAXPPP
Les Japonais n’oublieront pas de sitôt ce jour de 2011 où l’empereur et son épouse vinrent s’agenouiller aux côtés des déplacés de Fukushima, sur les mêmes tatamis qu’eux.
Des manifestants toujours aussi déterminés devant le quartier-général de l’armée, samedi à Khartoum.
La population laisse crier sa joie à l’annonce de la destitution du président, à Khartoum.
La grogne des manifestants se cristallise ouvertement autour de la démission du président Omar el-Béchir.
A l’annonce du verdict, les veuves du verdict de Srebrenica, ont chaudement applaudit.
© AFP
Le 16 décembre à Damas
: Bachar el-Assad reçoit Omar el-Béchir, son alter ego soudanais, premier chef d’Etat arabe à lui rendre visite...
Manifestation à Khartoum ce 25 décembre.
Nadia Mourad et le docteur Mukwege saluent les centaines de personnes venues les féliciter au pied du Grand Hôtel, lundi soir à Oslo.
Nadia Murad et le D
r
 Mukwege ont été reçu ce lundi le prix nobel de la paix. Pour Denis Mukwege «
la seule guerre qui vaille est celle contre l’indifférence
».
Karl Münter, le vieux nazi, avait échappé à sa condamnation à mort.
Une scie en guise de symbole pour dénoncer la venue du prince héritier saoudien, lors d’une manifestation dans les rues de Tunis, lundi.
Les élections dans ces territoires hors la loi, qu’elles soient ukrainiennes ou russes, n’ont rien de démocratique.
d-20150817-3C0WEH 2015-08-14 19:17:55
Une poignée de main crispée entre Xi Jinping et Shinzo Abe. La première poignée de main entre des dirigeants des deux pays depuis sept ans.
Le prince Mohamed ben Salmane est pointé du doigt dans l’affaire Khashoggi. Mais, depuis sa fulgurante ascension, il s’expose à bien d’autres reproches...
L’homme, qui fêtera mardi ses 79 ans, fait face à sa vie, à son œuvre. Mais ce livre n’est pas une pierre tombale.
Nadia Murad et Denis Mukwege.
Helmut Oberlander, Ukrainien d’origine allemande, était notamment chargé de faciliter la conduite des condamnés au bord des fosses où ils étaient fusillés. © D.R.