Accueil Économie Mon argent

Opération impôts: comment choisir entre les frais réels et les frais forfaitaires?

Déclarer des frais forfaitaires ou des frais réels ? La question vous sera posée au moment de remplir votre déclaration d’impôt. Comment optimiser son choix ? On vous explique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Transport pour se rendre au travail, téléphone, matériel de bureau, cotisations syndicales… Salariés comme indépendants ont la possibilité de déduire des frais professionnels dans leur déclaration fiscale. Et cela de deux manières. Première option : le contribuable peut opter pour une déclaration détaillée de ses frais. On dit alors qu’il déclare des frais professionnels « réels ». Une démarche qui demande une certaine rigueur puisqu’il faudra fournir à l’administration fiscale une preuve précise pour chaque dépense. La deuxième option, plus largement répandue chez les salariés, est le choix des frais forfaitaires. Il s’agit d’un montant établi par le fisc lui-même en fonction des revenus imposables, et qui, sans mention de frais réels, sera automatiquement déduit de ces derniers.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Mon argent

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs