Week-end de Pentecôte: de nombreux chantiers prévus sur le rail, la SNCB adapte ses horaires

Week-end de Pentecôte: de nombreux chantiers prévus sur le rail, la SNCB adapte ses horaires

De nombreux chantiers seront menés par Infrabel sur le réseau ferroviaire belge durant le long week-end de Pentecôte, peut-on lire sur le site internet de la SNCB. La compagnie adaptera ses horaires sur certaines lignes de samedi à lundi.

La région de Verviers sera particulièrement impactée. Ainsi, les trains IC Ostende-Eupen ne circuleront pas plus loin que Liège-Guillemins de samedi à lundi. Les voyageurs à destination de Verviers-Central, Welkenraedt et Eupen sont invités à emprunter les trains S41 jusqu’à Pepinster. A Pepinster, les voyageurs pourront ensuite prendre un bus de remplacement jusqu’à Verviers-Central d’où ils pourront poursuivre leur voyage, détaille la SNCB. Par ailleurs, aucun train ne circulera entre Verviers-Central et Spa. Des bus effectueront la liaison, sans arrêt à Franchimont et Spa-Géronstère.

Des travaux sont également prévus sur la ligne Namur-Dinant. Les trains seront aussi remplacés par des bus sur ce tronçon. De plus, les trains Bruxelles-Namur-Dinant ne circuleront pas entre Bruxelles et Ottignies samedi ni dimanche.

Sur la dorsale wallonne, certains trains IC Mouscron-Liers seront détournés à hauteur de La Louvière et ne s’arrêteront pas à La Louvière-Sud. Ces trains desserviront la gare de La Louvière-Centre. En province de Liège, ces trains seront également remplacés par des bus entre Statte et Flémalle-Haute. Les trains L seront également remplacés par des bus entre Huy et Liège-Guillemins.

Les Trains Thalys également touchés

En Flandre, des travaux de rénovation du pont ferroviaire qui enjambe le canal Albert au nord d’Anvers sont prévus durant le week-end de Pentecôte, annonce mercredi la société Lantis, la Société de Mobilité d’Anvers. Ceux-ci s’inscrivent dans le cadre de la construction de la liaison routière Oosterweel. La ligne concernée sera dès lors fermée au trafic.

Sur son site internet, la SNCB annonce dès lors que les trains Thalys Bruxelles-Amsterdam ne s’arrêteront pas à Anvers-Central de samedi à lundi. Les trains IC Bruxelles-Midi – Rotterdam ne s’arrêteront pas non plus à Anvers-Central. Les voyageurs sont invités à se rendre à Anvers-Berchem, d’où ils pourront poursuivre leur voyage. Thalys annonce par ailleurs des travaux sur l’infrastructure le dimanche 9 juin sur le réseau néerlandais. Les gares d’Anvers, Rotterdam, Schiphol et Amsterdam ne seront pas desservies.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. La méthode d’estimation de la Commission est remise en cause.

    Budget: et si l’Italie n’était pas hors-la-loi?

  2. «
Mais je pense qu’on sort de certains livres différents de ce qu’on était en y entrant.
»

    Boris Cyrulnik au «Soir»: «Rien n’est plus vrai que la fiction»

  3. Le service d’aide aux victimes, gratuit, est accessible aux jurés d’assises, qui y sont orientés à leur demande.

    Assassinat de Valentin: «la perte de l’innocence» face à l’horreur

Chroniques
  • Communisme et fascisme, même combat, même bilan?

    Que les mouvements de gauche extrême (Mélenchon, Podemos, PTB…) inquiètent certains, c’est logique : leurs programmes proposent une taxation des plus hauts revenus, la sortie des traités internationaux, bref, un virage à gauche toute d’une politique dans les pays européens qui, même avec des gouvernements socialistes, est majoritairement libérale depuis très longtemps. Une politique qui a lentement mais sûrement mis à mal les services publics, renforcé les grandes fortunes, favorisé les entreprises multinationales et creusé les disparités de revenus, en érodant sans cesse la classe moyenne. Que ces programmes soient partiellement irréalistes, c’est une vérité qui frappe l’ensemble des programmes de campagne ; mais nul ne peut nier qu’ils mettent le doigt sur des injustices réelles (l’absence de taxation sérieuse des multinationales, les disparités sociales, la précarisation des plus faibles…).

    Le cordon sanitaire

    Il n’empêche, nombreux sont celles et ceux qui appellent à un boycott de ces partis...

    Lire la suite

  • Tension dans le Golfe: mais qui met donc de l’huile sur le feu?

    Après des attaques contre trois pétroliers il y a un mois, ce jeudi c’est un méthanier japonais et un pétrolier norvégien qui ont subi d’importants dommages après avoir été les cibles d’attaques non revendiquées. Cette tension exacerbée est aussi à l’origine d’une flambée des prix de l’or noir…

    Mais qui a attaqué ces navires marchands ? En mai comme cette semaine, les Etats-Unis et notamment un certain Donald Trump...

    Lire la suite