Accueil Sports Football Diables rouges

Diables rouges: Divock Origi est prêt à bousculer la hiérarchie

Le joueur de Liverpool arrive en forme au meilleur moment et se met à rêver d’un nouveau statut chez les Diables. A Martinez de juger si c’est suffisant pour le lancer dans le grand bain lors des deux joutes à venir.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Sa dernière titularisation en équipe nationale remonte au 1er septembre 2016, il y a 1.008 jours (!), face à l’Espagne, lors du premier match de Roberto Martinez à la tête des Diables rouges. Son dernier but date du 12 novembre 2014, il y a 1.657 jours (!), contre l’Islande. Depuis la Coupe du monde en Russie cet été, il n’a eu qu’une petite minute (!) à se mettre sous la dent, quand il a attendu le temps additionnel du funeste match de Nations League en Suisse pour fouler la pelouse de la Swissporarena de Lucerne. Et depuis le Mondial brésilien qui l’a révélé, en 58 rencontres, il n’a joué que 18 fois, pour six maigres titularisations.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs