Accueil Société Régions Hainaut

Ath: d’anciens dirigeants politiques s’exposent à des ennuis judiciaires

A la demande de la ministre de tutelle, la nouvelle équipe au pouvoir pourrait se constituer partie civile contre l’ancien collège communal et lui réclamer le remboursement de dépenses irrégulières.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Même si les faits pour lesquels Marc Duvivier était cité à comparaître devant le tribunal correctionnel de Tournai ont finalement été prescrits dans le cadre de ses lointaines fonctions de secrétaire communal, les ennuis ne sont pas nécessairement terminés pour l’ancien bourgmestre de la cité des Géants. D’autres mandataires de l’ex-majorité ayant siégé à ses côtés sous la défunte législature ont également du souci à se faire à présent qu’ils siègent sur les bancs de l’opposition.

En effet, la ministre de tutelle, Valérie De Bue (MR), a pointé des dépenses irrégulières engagées par le précédent collège communal en décortiquant les comptes 2018 de la Ville. Elle invite l’équipe désormais au pouvoir à se constituer partie civile en vue de réclamer ces montants auprès des membres de l’ancien collège. Une demande inédite et plutôt embarrassante pour le nouveau collège qui décidera des suites à donner à cette affaire le 8 juillet, date du prochain conseil communal.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Hainaut

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs