Accueil Économie Consommation

L’Afsca ne contrôle pas suffisamment les additifs alimentaires, selon la Commission européenne

L’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) s’est défendue devant la Commission.

Temps de lecture: 2 min

L’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) ne contrôle pas de manière systématique les substances utilisées dans les produits alimentaires, relève la Commission européenne dans un rapport d’audit, écrit De Standaard jeudi.

En novembre de l’année dernière, la Commission européenne a enquêté sur la qualité des contrôles officiels sur les « améliorants alimentaires », soit les exhausteurs de goût et autres colorants. Ceux-ci ne sont pas dangereux pour la santé si les producteurs ne dépassent pas les limites prescrites.

L’Afsca rappelle des repas au poulet vendus dans plusieurs grandes surfaces en Belgique (photos)

L’Afsca pointe une réglementation trop complexe

Les auditeurs, ainsi que les inspecteurs de l’Afsca, ont contrôlé neuf entreprises qui importent, mélangent, distribuent ou traitent des additifs alimentaires. L’audit a démontré que les inspections de l’Afsca ne détectaient pas toutes les lacunes.

Ainsi, une entreprise de préparation de viande avait utilisé un additif alimentaire non autorisé. Mais sa présence n’avait pas été vérifiée et donc pas détectée par l’Afsca.

L’Afsca a rappelé trois fois plus de produits en 2018 qu’en 2017

L’Afsca s’est défendu devant la Commission en mettant en avant une réglementation trop complexe, qui donne lieu à des divergences d’interprétation avec les entreprises. « Nous demandons à la Commission européenne de clarifier ces règles », indique l’agence.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
Geeko Voir les articles de Geeko VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb