Accueil Société Régions Brabant wallon

Nivelles: le jardin français a besoin d’air

Le joyau du parc de la Dodaine mourrait à petit feu.L’abattage d’une vingtaine d’arbres apportera davantage de lumière.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Des bulldozers en action, des tronçonneuses qui viennent à bout de troncs qui s’écrasent avec un fracas impressionnant, des mètres cubes de copeaux qui s’amoncellent à la sortie des déchiqueteuses, l’hiver n’est plus vraiment la saison du repos de la nature autour des parterres nus du jardin français.

C’est qu’il était temps de prendre des mesures radicales pour sauvegarder les lieux. Bien sûr, le jardin magnifiquement fleuri au printemps, qui offre une vue étudiée sur la collégiale et le jet d’eau du petit étang, gardait son allure « carte postale » au fil des années. Mais à y regarder de plus près, les haies étaient vieilles et épuisées, et plusieurs arbres étaient très malades. Certains d’entre eux ont été mal taillés dans le passé et l’eau qui stagnait à leur cime a fini par creuser les troncs.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Brabant wallon

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs