Le CDH choisit l’opposition: «Il est sain de pouvoir reconnaître une défaite», réagit Céline Fremault

Le CDH choisit l’opposition: «Il est sain de pouvoir reconnaître une défaite», réagit Céline Fremault
Dominique Duchesnes

Céline Fremault (CDH) a réagi sur BX1 suite à l’annonce de Maxime Prévot mercredi. Le président du CDH a annoncé que le parti allait dans l’opposition à tous les niveaux de pouvoir. Pour la ministre bruxelloise de l’Environnement, cette décision répond au signal de l’électeur. Le CDH était parmi les perdants du scrutin du 26 mai dernier. Le parti est passé de 9 à 5 sièges à la Chambre, et de 13 à 10 sièges au Parlement wallon.

Le CDH choisit l’opposition : Maxime Prévot s’exprime

« Je pense que c’est bon et sain, en politique, de pouvoir reconnaître une défaite. Avoir l’humilité de la reconnaître. Et tenir compte du signal de l’électeur c’est considérer que les Bruxellois et les Wallons n’ont pas donné de feu vert au CDH pour continuer », affirme la ministre bruxelloise de l’environnement tout en assumant cette décision, qui ne signifie pas que le parti sera inactif.

« Nous avons donc fait le choix de l’opposition et de la force que représente cette opposition », assure-t-elle.

Le CDH fait le choix de l’opposition, quelles sont les coalitions possibles ?

Sur le même sujet
Politique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous