Accueil Économie Entreprises

Liège, tremplin vers le monde, pour les Finlandais

L’entreprise liégeoise BEC, active dans la maintenance des moteurs, passe sous pavillon finlandais. Les travailleurs semblent ravis.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

C’est l’ambiance des grands jours, sur le site liégeois de Belgian Engine Center (BEC), l’entreprise spécialisée dans la maintenance, la révision et la réparation de moteurs d’avions militaires, autrefois une unité de Safran Aero Boosters. Les visages sont souriants, les bulles pétillent dans les verres à pied et les travailleurs sont nombreux à porter les couleurs et le logo de Patria. Ce Finlandais actif dans la défense, employeur de près de 3.000 personnes dans les pays du nord, va devenir le patron des 90 travailleurs de Herstal, après avoir acquis l’intégralité des parts au groupe AIM Norway. Et a fait sentir à BEC qu’elle était désirée. En 2008, « Safran a voulu se débarrasser de BEC, donc à l’époque, on était dans un climat social tendu. Le cadre n’est plus le même. On n’est plus dans une mentalité des laissés-pour-compte. Ici, on construit avec eux (les Finlandais de Patria, NDLR) », explique Simone Lombardo, délégué FGTB.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs