L’ancien président américain Donald Trump lors de la grand-messe annuelle des conservateurs à Orlando, en Floride.
Joe Biden n’abandonne pas la hausse du salaire minimum; il préfère l’obtenir par d’autres voies.
Le président des Etats-Unis, le Démocrate Joe Biden.
Nancy Pelosi et Joe Biden.
Le périmètre de sécurité, avec ses arêtes hérissées de lames de rasoir et ses gardes nationaux lourdement armés, «donne des airs de base militaire au siège de notre démocratie», regrette une élue. © EPA.
Des bruits et des odeurs
Inviter Donald Trump à prendre la parole à la prestigieuse conférence conservatrice de cette fin de semaine à Orlando? Liz Cheney n’a pas la même opinion à ce sujet que le chef de la minorité républicaine à la Chambre, Kevin McCarthy (à dr.)...
La première manche de la bataille judiciaire engagée par Donald Trump se solde par une défaite, aux conséquences incalculables pour lui.
ITALY GOVERNMENT PARLIAMENT
«L’unité n’est pas une option, c’est un devoir», a insisté Mario Draghi.
RTX8LQ5L
Sama Lukonde a placé la lutte contre l’insécurité dans l’Est du pays en tête de ses priorités.
Nancy Pelosi, la présidente démocrate de la Chambre des représentants, a durement condamné les élus républicains, qui pour la plupart ont refusé de condamner l’ancien président.
USA Analyse

Donald Trump reste bien debout

Reuters.
d-20200705-GGWAP6 2020-07-05 21_18_45
A l'époque, le président chinois XI Jinping serre la main du vice-président américain Joe Biden (aujourd’hui président) lors d'une cérémonie officielle d'arrivée d'État sur la pelouse sud de la Maison Blanche à Washington D.C., le vendredi 25 septembre 2015.
Mike Pence évacué lors de l’attaque du Capitole. Il s’en sera fallu de peu qu’il croise la route des émeutiers qui chantaient «Pendez Pence».
Le deuxième du jour du procès en destitution s’est attardé sur la «responsabilité écrasante» de Donald Trump dans l’enchaînement des événements du 6 janvier dernier à Washington.
B9726097947Z.1_20210210151451_000+G8THITQGH.1-0
Image=d-20210108-GKPN84_high