USA-TRUMP_IMPEACHMENT-DEFENSE
Donald Trump est notamment accusé d’avoir attisé la colère de ses partisans lors de son discours en plein air, le 6 janvier, les invitant à «marcher sur le Capitole».
Donald Trump est accusé d’«incitation à l’insurrection». Il ne s’agit plus cette fois d’abus de pouvoir et d’entrave à la bonne marche du Congrès, mais d’un crime a priori plus grave.
Félix Tshisekedi, nouveau président de l’Union africaine.
Thambwe Mwamba (à dr.), lorsqu’il était encore ministre de la Justice du gouvernement Kabila.
B9726014942Z.1_20210202170446_000+G51HH9L51.2-0
FILES-US-POLITICS-IMPEACHMENT-BRIEF
20210202230942057225-EtOqw_kWgAozRoq
Les manifestations contre les restrictions sanitaires se sont multipliées aux Pays-Bas, comme ici à Amsterdam le 31 janvier dernier.
Avec ses positions extrémistes, ses théories fumeuses et ses déclarations fracassantes, Marjorie Taylor Greene met les leaders républicains dans l’embarras.
d-20210127-GL0MHZ 2021-01-27 23_00_10
Depuis le 21 janvier dernier, Joe Biden a déjà signé une trentaine de décrets présidentiels.
Linda Thomas-Greenfield devra restaurer une politique américaine multilatérale à l’ONU.
Sur le tarmac de la base militaire d’Andrews, le 45e Président et son épouse Melania sont accueillis par les enfants Trump en haie d’honneur. Donald compte sur eux pour prendre la relève en cas de «problème». De droite à gauche: Ivanka et son époux Jared, Eric et sa femme Lara, Donald Jr et sa petite-amie Kimberly, ainsi que Tiffany et son boyfriend Michael. Les enfants sont ceux d’Ivanka et Jared. Manque Barron, le plus jeune fils de Donald, qui est déjà à bord d’Air Force One. Il n’a pas souhaité assister au discours d’adieu de son Président de père.
Kevin McCarthy, le leader de la minorité républicaine à la Chambre - ici, à la cérémonie d’investiture de Joe Biden -, navigue à vue entre les différents courants qui déchirent le parti.
Ici, John Adams, 2e président des USA. Il n’a pas marqué l’Histoire.
Image=d-20190209-3R6607_high[1]
Le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken faisait partie de l’équipe qui a négocié l’accord de 2015 avec l’Iran.
Sans perdre de temps, Joe Biden signe les premiers décrets de sa présidence.
Joe Biden, avec la vice-présidente Kamala Harris à ses côtés, lors d’une présentation d’une partie des membres de son équipe, le 8 janvier dernier à Wilmington, son fief du Delaware.