Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.
Le président américain Donald Trump fait des gestes alors qu'il s'exprime lors d'une visite au mur de la frontière entre les États-Unis et le Mexique, à Alamo, Texas, États-Unis, le 12 janvier 2021.
En plein chaos politique, Donald Trump a quitté Washington pour aller chercher un peu de réconfort au Texas, Etat où il compte de nombreux supporters.
Mike Pompeo, le chef de la diplomatie américaine.
RTX8LQ5Z
FILES-US-POLITICS-TRUMP
USA-ELECTION_CONGRESS
USA-ELECTION_PROTESTS
TOPSHOT-US-TRUMP-SUPPORTERS-HOLD-_STOP-THE-&qEAL_-RALLY-IN-DC-AM
La candidat démocrate Jon Ossoff
Les partisans de Donald Trump affluent vers Washington à l’appel du chef.
L’électorat noir s’est fortement mobilisé en faveur des candidats démocrates, en Géorgie. Les deux scrutins sénatoriaux de ce mardi s’annonçaient très serrés.
Les partisans du pouvoir en place brandissent les portraits de Simon Bolivar et de Hugo Chavez, mardi à Caracas, lors d’une marche vers le Parlement.
07042576
Le révérend Raphael Warnock, candidat démocrate.
Le bras de fer a repris entre le Premier ministre Giuseppe Conte (à g.) et l’ancien président du Conseil Matteo Renzi.
PHOTONEWS_10756489-002
B9725665706Z.1_20201228234738_000+G7THAGCP8.3-0
Félix Tshisekedi a franchi une nouvelle étape dans le détricotage de l’accord passé avec Joseph Kabila au lendemain des élections de décembre 2018.
d-20201120-GJZL59 2020-11-20 15_35_53