Accueil Sports Basket Euromillions League

Axel Hervelle: «Anvers et Ostende, deux exemples»

Axel Hervelle était revenu en Belgique pour ramener le titre à Charleroi, mais la finale des playoffs oppose à partir de ce vendredi les Giants aux Ostendais. Il estime que leur réussite peut éclairer l’échec carolo.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

« Place au basket de haut niveau ! » C’est la définition qu’Axel Hervelle donne à la finale des playoffs qui commence entre Anvers et Ostende, au meilleur des 5 manches. Pour la première fois depuis 7 ans, et autant de titres, les Ostendais ne l’abordent pas avec l’avantage du terrain. Mais les Giants, qui réalisent une saison exceptionnelle et rêvent du doublé après avoir battu le champion en finale de la Coupe, sont-ils favoris ? Arrêté dès les quarts de finale avec Charleroi, au terme d’une campagne ratée qui devait couronner son retour en Belgique en même temps que celui des Spirous au premier plan, le basketteur le plus emblématique de sa génération, qui a fêté ses 36 ans et s’émerveille désormais pour sa fille Gabriella, évoque une apothéose très indécise tout en faisant le point sur sa situation et une analyse de l’échec carolo.

Axel Hervelle, comment appréhendez-vous cette finale ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Euromillions League

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs