Accueil Opinions Débats et idées

La droite dure a-t-elle gagné la bataille des idées?

Les sociaux-démocrates danois ont-ils vraiment triomphé de l’extrême droite aux élections législatives de mercredi ? Ou n’a-t-on assisté qu’à un glissement des thématiques de droite dure vers les autres partis ? La question dépasse ce pays et se pose dans toute l’Europe.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Une victoire en trompe-l’œil. Voilà comment fut généralement présentée jeudi matin la victoire des sociaux-démocrates danois aux élections législatives organisées la veille. Car si ceux-ci sont bel et bien arrivés en tête du scrutin (25,9 % des voix), ils l’ont fait sans remettre en question le virage identitaire qu’a pris le pays ces dernières années en restreignant par exemple très fortement les possibilités d’un mariage entre un Danois et un étranger, en limitant l’accès à la nationalité ou encore en adoptant une loi permettant la saisie des bijoux des demandeurs d’asile. Autrement dit, pour gagner ces élections, les sociaux-démocrates ont dû se tenir assez loin des standards de leur famille politique et marcher dans les traces du Parti du peuple danois, dont la défaite ce mercredi (8,7 % des voix, son plus mauvais score depuis sa création) ne signe pas, loin de là, la remise au placard de ses thématiques de prédilection.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Vynckier Albert, vendredi 7 juin 2019, 23:01

    je suppose que l'importance de la victoire dépend de la durée de la paix qui suit. l'immigration non européenne ne provenait-elle pas au départ de pays qui possédaient des colonies? or est-ce que ces pays dont la france fait partie ont-ils pu intégrer leurs ressortissants extra européens par le simple fait qu'ils faisaient aussi partie de la france? ou y a-t-il eu une émigration française dans ce cas-ci vers la france extra-territoriale?

Aussi en Débats et idées

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs