Elections 2019: «Pour le MR, pas d’exclusive contre la N-VA», répète Sophie Wilmès (MR)

Elections 2019: «Pour le MR, pas d’exclusive contre la N-VA», répète Sophie Wilmès (MR)
Pierre-Yves Thienpont

Le président du CDH, Maxime Prévot a annoncé mercredi que son parti avait choisi l’opposition à tous les niveaux de pouvoir, rebattant ainsi les cartes pour les formations des coalitions wallonnes et fédérales. Sophie Wilmès, ministre du Budget MR, invitée de la RTBF vendredi matin, « prend acte de cette décision ». « Nous devons tenir compte de ce choix et que nous devons le respecter. Mais nous restons focalisés sur le projet que nous voulons mener. »

« Je ne suis pas à la manœuvre dans les négociations, rappelle-t-elle, mais l’objectif, c’est de trouver des points de convergences, nous verrons bien ce qui est important pour les partis autour de la table, mais l’addition de ces convergences doit correspondre à un projet auquel on croit. »

Sur une possible coalition avec la N-VA, Sophie Wilmès est claire : « Pour le MR pas d’exclusive contre la N-VA, ça reste un partenaire démocratique et avec lequel nous devons discuter. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. ER5irEcXYAEzIFh

    Polanski primé, Adèle Haenel quitte la salle: le cinéma français déchiré aux César 2020

  2. CHINA-HEALTH_JAPAN

    Comment le coronavirus bouleverse la planète

  3. La consultation et la participation des citoyens aux projets sont nécessaires pour atteindre la neutralité carbone en 2050 selon les experts.

    «2050, Bruxelles en mieux»: des idées qui germent dès aujourd’hui

La chronique
  • Elections municipales: en France, dernier arrêt avant l’irréparable

    Dans quinze jours, les Français se rendront aux urnes pour élire leurs maires. Une simple élection locale ? C’est ce que tentent toujours de faire croire les pouvoirs en place lorsqu’ils sont en difficulté.

    Test majeur

    Emmanuel Macron ne fait pas exception. Mais à qui fera-t-il avaler qu’il ne se préoccupe pas de ce test majeur à deux ans d’une présidentielle qui sera celle de tous les dangers ? L’affaire...

    Lire la suite