Accueil Sciences et santé

Chaque Wallon aura son assurance dépendance, mais il faudra payer

Le gouvernement wallon vient de lancer un OIP estampillé « sécurité sociale wallonne ».

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 5 min

Texte fondateur, matière gigantesque, travail préparatoire titanesque… Le ministre wallon Maxime Prévot (CDH) a puisé dans sa réserve de superlatifs pour évoquer la future « Agence wallonne de la santé, de la protection sociale, du handicap et des familles ». L’agence quoi ? Disons, pour faire simple, que c’est le petit frère wallon de l’organisme national Inami (Institut national d’assurance maladie) et qu’il gérera les matières de santé, handicap et allocations familiales transférées anciennement ou plus récemment du fédéral aux Régions. Le gouvernement vient d’approuver en première lecture l’avant-projet de décret qui portera sur les fonts baptismaux ce futur OIP (organisme d’intérêt public) géré conjointement par lui-même et des représentants du parlement, des partenaires sociaux et des mutuelles. Détails.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs