Communales 2018: PS et Ecolo composeront la future majorité à Grâce-Hollogne

Maison communale de Grâce-Hollogne
Maison communale de Grâce-Hollogne - Dominique Duchesnes

Après huit mois de discussions et rebondissements en tous genres, la commune de Grâce-Hollogne s’apprête à avoir une nouvelle majorité composée du PS, rabiboché de force par la Fédération liégeoise, et Ecolo, lequel obtient un échevinat au sein du collège conduit par Maurice Mottard plébiscité par 1.700 concitoyens aux élections, ont annoncé conjointement jeudi la fédération liégeoise du PS et la régionale Liège d’Ecolo.

Cet accord met donc fin à huit mois d’incertitude et de rebondissements au sein d’une commune qui avait vu le PS obtenir la majorité absolue (15 sièges sur 27) au soir des élections d’octobre 2018, malgré les dissensions internes importantes intervenues lors de la campagne.

Grâce-Hollogne faisait partie des deux dernières communes à ne pas avoir d’équipe dirigeante, avec Neufchâteau, où une enquête est en cours à la suite de l’utilisation présumée de fausses procurations.

A Grâce-Hollogne, fort de sa réélection comme bourgmestre, Maurice Mottard avait tenté de mettre en place une majorité regroupant huit élus PS, le MR, rcGH (tendance cdH) et Ecolo mais Manuel Dony, le grand rival, écarté de cette alliance, s’y était opposé au travers de différentes manœuvres dont une plainte à l’encontre de Maurice Mottatrd pour dépassement du seuil admis en termes de dépenses électorales, plainte jugée non-fondée par la commission ad hoc du Parlement wallon.

En mai dernier, il était même parvenu à rallier un membre de la tendance Mottard, lequel avait été exclu, dans la foulée, du PS local par les membres de la tendance Dony, mais ce dernier avait eu toutes les peines du monde à trouver des partenaires de majorité.

La fédération du PS liégeois a décidé de siffler la fin de la récréation en obligeant les deux tendances à se remettre ensemble et en incluant Ecolo dans cet accord. «Malgré la majorité absolue du PS, le collège communal sera ouvert à un échevinat Ecolo lequel contribuera à renforcer la stabilité de l’équipe mise en place», annoncent la fédération liégeoise du PS et la régionale Ecolo dans un communiqué commun.

Ce pacte de majorité, qui sera validé dans les prochaines semaines par le conseil communal, prévoit l’installation de Maurice Mottard comme bourgmestre. Manu Dony sera 1er échevin et Salvatore Falcone sera le représentant Ecolo au Collège. Annie Crommelynck sera troisième échevine alors que Jean-Marie Herbillon et Luciano Farinella, tous deux de la mouvance Dony, complètent l’équipe mayorale.

Angela Quaranta, prolongée comme bourgmestre en titre durant ces huit mois d’incertitude, hérite, pour sa part, de la présidence du CPAS.

Cette nouvelle majorité sera forte de 19 élus (16 PS/3 Ecolos), l’opposition étant composée du PTB (3), du MR (2), d’rcGH (2) et de l’ex-MR, Laurent Ponthir, désormais indépendant.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Pour 3,3 médecins partant à la retraite un seul est formé pour le remplacer.

    Ça se confirme: la Belgique va bien manquer de médecins généralistes

  2. Les passagers dans une gare de Wuhan sont passés au détecteur de température par infrarouge.

    Le nouvel an chinois en quarantaine pour endiguer le coronavirus

  3. © Mathieu Golinvaux.

    Arno à l’AB: un résumé parfait de ses 50 ans de carrière

La chronique
  • Les «informachins», Georges-Louis Bouchez et le prince Harry: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Ekaterini Sakellaropoulou

    Saluons ici comme il se doit la désignation par les députés du cru de la présidente de la Grèce. Une première dans un pays aux traditions très machistes, ont noté les observateurs de nombreux pays, dans le genre donneurs de leçons. On attend toujours la première présidente française ou américaine et chez nous, parlons-en : Sophie Wilmès se trouve bien dépourvue avec les affaires courantes.

    Christie Morreale

    Comme Ekaterini Sakellaropoulou, la socialiste wallonne fait avancer la cause des femmes. Voilà qu’on apprend en effet qu’elle a refusé une médaille de chevalier de l’Ordre de Léopold parce que la loi ne prévoit pas de distinguer une « chevalière », et que cela heurte ses convictions féministes. Pas mieux pour officier et officière ou...

    Lire la suite

  • Fume, c’est du belge…

    Avec sa profession de foi unitariste, Georges-Louis Bouchez vient de rendre un double service au Roi : le tout nouveau président du MR sert en effet d’un côté le core business royal en prônant un retour inespéré à la bonne vieille Belgique unitaire et, de l’autre, il donne au souverain une bonne raison de remercier deux informateurs qui pourraient revenir bredouilles au Palais. L’informateur royal vient en effet de s’égarer dans les pages du magazine Wilfried car un informateur, ça ne cause pas, ça négocie. Le jeune homme l’a...

    Lire la suite