Accueil Société Régions Hainaut

Magnette attaqué syndicalement sur ses engagements sociaux non tenus

Des actions syndicales sont menées chaque semaine à Charleroi

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

A Charleroi, le dialogue social s’envenime : la majorité PS-C+-Ecolo de Paul Magnette est attaquée sur ses engagements sociaux non tenus. Le bourgmestre avait annoncé sa volonté de mener un projet pilote de réduction du temps de travail auprès des agents de 60 ans et plus occupés dans des métiers pénibles ? « L’embauche compensatoire n’a pas suivi », déplore le secrétaire régional de la CGSP Philippe Barbion. Le collège communal assure que la situation sera bientôt régularisée, que les procédures sont en cours. Mais en matière d’emploi, un tiens vaut toujours mieux que deux tu l’auras.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Françoise Lobet, samedi 8 juin 2019, 17:05

    " chef, j'ai oublié ma pelle à l'atelier...- .pas grave,tu t'appuieras au camion " .Une caricature ? Malheureusement non ! ...il va falloir que certains apprennent a travailler et pas seulement a s'appuyer ....

  • Posté par LIENARD NORBERT, samedi 8 juin 2019, 16:15

    L heure des comptes à rendre va sonner

  • Posté par delpierre bernard, samedi 8 juin 2019, 12:15

    C'est le serpent qui se mange la queue quand, confronté à l'étranglement budgétaire dû à l'impéritie des édiles communaux PS coutumiers des recrutements excessifs et tous azimuts (avec la carte du parti bien sûr.)..il tente de redresser la barque en ne remplaçant qu'un départ sur trois. En guise de remerciement pour ce revirement indispensable, les camarades de la FGTB vont lui mener la vie dure sinon il leur faudrait, à eux aussi,dire la vérité aux affiliés qu'on est payé pour travailler et non pour glander quand on a prêché le contraire durant des décennies...

Aussi en Hainaut

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs