Accueil Société

«On jette l’opprobre au départ d’un cas particulier»

Alain Chaspierre est vice-président de l’Association pharmaceutique belge. Il explique comment l’enquête réalisée par Test-Achats aboutit à de tels résultats. Entretien.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 2 min

Pourquoi de tels résultats décevants pour une préparation a priori courante ?

La préparation demandée par Test Santé est difficile à réaliser vu le dosage extrêmement faible de la molécule. Les raisons ne sont pas liées à la mauvaise volonté du pharmacien mais aux caractéristiques de cette préparation. Un test a eu lieu en collaboration avec l’AFMPS (Agence fédérale des médicaments) sur ce type de préparation afin d’en déterminer les causes.

Avec quels résultats ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs