C’est officiel: Tony Parker met un terme à sa carrière

@AFP
@AFP

Tony Parker, 37 ans, a annoncé lundi qu’il mettait un terme à sa carrière de joueur de basket, entamée il y a 20 ans.

« C’est avec une grande émotion que je mets un terme à ma carrière », déclare le Français sur son compte Twitter. « J’ai beaucoup travaillé, énormément reçu, c’était une aventure incroyable ! Même dans mes rêves les plus fous, je n’aurais jamais pensé vivre ces moments exceptionnels en équipe de France et en NBA ».

Né à Bruges, Tony Parker a commencé sa carrière au Paris Basket Racing. Il a poursuivi sa carrière en NBA à partir de 2001. Drafté par San Antonio, il a passé 17 saisons chez les Spurs, avec lesquels il a remporté quatre titres de champion NBA (2003, 2005, 2007 et 2014). Sélectionné à six reprises pour le All-Star Game et MVP de la finale NBA 2007, ’TP’ jouait cette saison aux Charlotte Hornets, le club de Michael Jordan.

Meilleur basketteur français de tous les temps, Tony Parker a décroché quatre médailles avec l’équipe de France : l’or à l’Euro 2013, l’argent à l’Euro 2011 et le bronze à l’Euro 2005 et 2015. Aux Jeux Olympiques, il a atteint les quarts de finale en 2012 à Londres et 2016 à Rio de Janeiro.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Les U20 belges ont décroché la troisième des Championnats d’Europe Division B, ce qui les propulse en Division A.

    Par Guillaume Zaracas

    Basket

    L’avenir du basket belge s’annonce radieux

  • Remco Evenepoel. Photo 
: Photonews.

    Le WE sportif en 60 secondes

  • PHOTONEWS_10737547-007

    Par AFP/Belga

    Basket

    Mondial de basket: James Harden compte faire l’impasse

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Pieter Timmermans
: «
Une seule chose est certaine. Il faudra faire de fortes économies sur les dépenses publiques ».

    Budget: la FEB veut des résultats malgré un gouvernement en affaires courantes

  2. TOPSHOT-FRANCE-G7-SUMMIT

    Au G7, Macron tente spectaculairement de débloquer la crise iranienne

  3. Reynders «
très heureux
» de sa désignation comme candidat commissaire européen.

    Commissaire européen: et maintenant? Gare au débat parlementaire

La chronique
  • Vous avez de ces mots: La parlure des {ceux de chez nous}

    Entre wallon et français

    Le précédent billet de cette chronique vous a rappelé pourquoi les œuvres d’Arthur Masson, qui comportent du français et du wallon, ne peuvent pas être considérées comme un langage mixte. L’auteur distingue soigneusement les deux langues, en les faisant alterner selon les personnages ou les circonstances du récit. Il nous faut donc chercher ailleurs l’équivalent du bruxellois « beulemans », dans lequel français et flamand sont parfois imbriqués au sein d’une même phrase ou d’une même expression.

    Cet équivalent existe, mais il n’est plus guère connu aujourd’hui que de quelques spécialistes des productions régionales et d’un lectorat moins jeune encore que celui qui a apprécié la Toinade d’Arthur Masson. Il s’agit d’une littérature essentiellement liégeoise de par l’origine des auteurs et le décor des romans ou nouvelles. Elle est écrite dans une langue dont la base est incontestablement...

    Lire la suite

  • Désignation de Reynders: puisqu’il fallait bien trancher…

    Pays fondateur, hôte de la capitale de l’Europe, la Belgique se devait de remplir ses obligations et de remettre, dans les temps, à la présidente de la Commission le nom de son candidat commissaire européen. Question de crédibilité. On ne peut pas toujours être le retardataire de la classe.

    La discussion n’est pas close

    Alors, si d’ordinaire le choix du commissaire se discute dans la dernière ligne droite de la...

    Lire la suite