Accueil Société

Votre assiette, avec ou sans plastique?

Selon une étude réalisée pour le WWF, un humain avalerait en moyenne cinq grammes de plastique par semaine. Résultat de la pollution des mers, de l’eau, des sols et des airs.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Le problème environnemental que pose la pollution des mers par les plastiques n’est plus à démontrer. L’impact sanitaire de cette pollution est en revanche beaucoup moins documenté. Intuitivement, on sait que les microparticules de plastiques ingérées par les poissons ou filtrées par certains coquillages (huîtres et moules) doivent bien finir leur course quelque part si l’homme est au bout de la chaîne alimentaire.

Une étude de l’université de Newcastle (Australie) réalisée pour le WWF (Fonds mondial pour la nature) estime qu’un humain moyen ingère environ 5 grammes de plastique chaque semaine en raison de cette contamination. C’est l’équivalent du plastique contenu dans une carte de crédit.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs