Accueil Société

Les demandes d’asile en baisse de 20% en mai

L’Office des étrangers a enregistré 1.813 requérants.

Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 2 min

La Belgique a enregistré 1.813 demandes d’asile au mois de mai, soit une baisse de 20 % par rapport à avril (2.247). Le nombre est ainsi ramené à des proportions « normales », c’est-à-dire similaires aux années précédentes.

Les demandes d’asile avaient soudainement augmenté en juillet 2018, passant au-dessus de la barre symbolique des 2.000 requérants, parmi lesquels une proportion très élevée de ressortissants palestiniens, gazaouis pour la plupart. Les mois passants, alors que les arrivées en Europe ne cessaient de diminuer, la Belgique continuait de recevoir un nombre important de demandeurs. Ce qui avait conduit le secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration à limiter en novembre et décembre les capacités quotidiennes d’enregistrement… quitte à laisser des centaines de personnes à la rue.

On constate en mai une diminution de l’ordre de 50 % du nombre de demandeurs syriens (158 personnes) qui deviennent le troisième groupe national derrière les Afghans (248) et les Palestiniens (199).

La diminution du nombre de nouveaux candidats à l’asile ne soulage cependant pas encore le réseau d’accueil. « Nous avons ressenti la baisse mais les nouvelles entrées restent plus importantes que les départs », précise le porte-parole de Fedasil, Benoît Mansy. « On continue d’augmenter la capacité d’accueil du réseau. » 23.100 places sont aujourd’hui disponibles et le dispositif sera bientôt renforcé par la création de nouveaux centres à Couvin (222 places) et Deurne (120).

« Une fois la demande introduite, celle-ci doit être traitée rapidement. Le renforcement des services d’asile arrive bientôt », a réagi la ministre Maggie De Block, dont le plan d’action approuvé en février prévoit l’engagement de 90 agents à l’Office des étrangers et au Commissariat aux réfugiés et aux apatrides. « Nous permettons ainsi que les personnes qui demandent l’asile ici reçoivent une décision plus rapidement. Celui qui n’a pas droit à l’asile devra ainsi aussi quitter le pays plus rapidement. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par LIENARD NORBERT, mercredi 12 juin 2019, 14:13

    Et bien il n y a pas que les caricatures qui sont censurées c est bizarre comme certaines évidences vous dérangent car oui mai a été le mois de ramadan donc forcément moins de files pour s inscrire

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko