Accueil Société

Sale temps pour le dessin politique

Le prestigieux « New York Times » renonce aux caricatures politiques suite à un dessin polémique, et c’est toute la corporation des dessinateurs de presse qui s’inquiète.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 3 min

Suite à une polémique qui avait éclaté fin avril, après publication d’une caricature jugée antisémite, le New York Times a annoncé qu’à partir de ce 1er juillet, il ne publierait plus de dessins politiques dans son édition internationale. Le quotidien a toutefois précisé qu’il réfléchissait depuis un an à « aligner » cette édition internationale sur celle publiée aux États-Unis, laquelle ne comporte plus de dessins politiques depuis de nombreuses années déjà.

Le « cartoon » polémique est l’œuvre du dessinateur portugais Antonio Moreira Antunes. Il montre le président américain Donald Trump coiffé d’une kippa, lunettes noires sur le nez, visiblement aveugle, guidé par un chien portant une étoile de David au collier et dont la tête est celle du premier ministre israélien Benyamin Netanyahou.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Dewamme Claude, mercredi 12 juin 2019, 10:15

    Tout-à-fait d'accord avec Daniel Lange ci-dessous . Et j'ajoute : c'est tres dommageable et tres regrettable . Claude Dewamme

  • Posté par Lange Daniel, mercredi 12 juin 2019, 9:05

    La pensée unique politiquement correcte, certaines religions sont en train de tuer la liberté tout simplement.Lentement mais sûrement, nous reculons avant l'âge des Lumières. Une certaine forme de "vivre ensemble" conduit à une restriction des libertés pour tous.

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs