Accueil Léna

Des confiseries au chocolat pour les enfants… par des enfants

Depuis vingt ans, les principaux producteurs mondiaux de confiseries au chocolat affirment faire tout leur possible pour ne pas soutenir le travail des enfants. Tout en continuant à acheter des fèves de cacao récoltées par des enfants.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Côte d’Ivoire, principal bassin de production de cacao au monde, sur une des plantations. « Quel âge as-tu ? », demande le journaliste du Washington Post au garçon qui paraît le plus grand. « 19 », répond Abou Traore. Il semble mal à l’aise. A 19 ans, Abou pourrait déjà participer en toute légalité à la récolte des fèves de cacao. C’est seulement une fois que le contremaître disparaît que le garçon nous montre avec ses doigts le nombre 15. Avant d’ajouter qu’il travaille ici depuis ses 10 ans. Les autres enfants ont entre 13 et 15 ans. Il arrive qu’il y en ait de plus jeunes.

Abou raconte qu’il a quitté son Burkina Faso appauvri pour rejoindre la Côte d’Ivoire – comme les autres garçons. Il devait aller à l’école. Mais il n’y a plus mis les pieds depuis cinq ans.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs