Ecolo réagit aux propos de Raoul Hedebouw: «Certains ont le sang chaud, nous gardons la tête froide»

Elio Di Rupo et Jean-Marc Nollet se sont rencontrés ce mercredi.
Elio Di Rupo et Jean-Marc Nollet se sont rencontrés ce mercredi. - Belga

À la sortie de la réunion de ce mercredi entre les socialistes et les verts, le co-président d’Ecolo, Jean-Marc Nollet, est revenu sur l’attitude fracassante du porte-parole du PTB, Raoul Hedebouw, qui a claqué la porte des négociations avec le PS. « Les socialistes nous prennent pour des cons », avait-il fustigé.

Ecolo avance dix mesures pour la Fédération Wallonie-Bruxelles jugées « très convergentes » par Di Rupo

Mécontente de la tournure des consultations mardi à Namur avec le PS, la formation marxiste-léniniste a en effet annoncé mardi soir qu’elle n’irait pas à la prochaine rencontre avec Elio Di Rupo normalement prévue jeudi matin à Namur.

« Il faut aujourd’hui sortir des logiques de communication et entrer dans des discussions de fond. Certains ont le sang chaud. Nous gardons la tête froide… », a réagi Jean-Marc Nollet ce mercredi.

Paul Magnette à Raoul Hedebouw : « Les négociations ne sont pas terminées, elles n’ont pas encore commencé »

Des alliances politiques possibles ?

Interrogé sur les possibles alliances politiques qui subsistent, Elio Di Rupo a estimé que « toutes les possibilités existent » encore. Il a toutefois déploré l’attitude du PTB, lequel a indiqué ne pas vouloir rencontrer une nouvelle fois le PS.

Jean-Marc Nollet déplore le « cinéma » survenu lors de la rencontre PS-PTB

« Le PTB refuse d’assumer ses responsabilités. Dont acte », a dit M. Di Rupo devant la presse.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. La ministre compétente Marie-Christine Marghem (MR) s’était plusieurs fois plainte de rencontrer très peu d’intérêt chez les ministres compétents au sein des Régions.

    Le développement durable est le cadet des soucis de la Belgique

  2. Boulanger, un métier devenu bien compliqué ces dernières années.

    Le déclin des boulangeries wallonnes

  3. d-20190129-3QZDPD 2019-01-29 17:23:46

    Bruxelles: il faut trouver de nouvelles réponses à la crise du logement

Chroniques
  • Europe: le grand gâchis des chefs d’Etat

    A la fin de cette semaine, la Commission européenne aura (en principe) un nouveau président. Homme ou femme, quelles que soient ses qualités intrinsèques, il ou elle sera le produit d’une vraie déception démocratique et d’un moment qui ne grandit pas la mécanique européenne de pouvoir. Le processus qui l’aura fait sortir du lot renoue en effet avec les travers d’antan : la vieille méthode du choix de l’entre-soi, du fait de princes qui se mettent d’accord sur un nom au terme de palabres tenues dans le plus grand secret....

    Lire la suite