Accueil Belgique Politique

Le CDH ne veut pas d’un fonds unique pour les garanties locatives

En Wallonie, Paul Furlan (PS), le ministre du Logement, a annoncé la mise en œuvre d’un « pot commun » qui faciliterait l’accès au logement en étalant le dépôt de la garantie. Le partenaire CDH fait barrage : cela ne peut être qu’une solution parmi d’autres, pas une obligation.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Le 21 janvier dernier, Paul Furlan (PS) annonçait dans Le Soir l’entrée en vigueur dès janvier 2017 d’un Fonds régional pour les garanties locatives. L’idée principale du ministre wallon du Logement : faciliter l’accès au logement en permettant aux jeunes couples ou aux ménages en difficulté de verser cette garantie en plusieurs étapes dans un « pot commun » dont les moyens importants permettraient de rencontrer les droits des propriétaires.

« La mutualisation de l’ensemble des garanties dans un fonds unique permettra au bailleur d’être préservé en cas de défaillance de son locataire ou de dégâts au bien loué », avait résumé Paul Furlan.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs