Accueil Opinions Éditos

Tension dans le Golfe: mais qui met donc de l’huile sur le feu?

D’inquiétants incidents se multiplient dans le Golfe.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Après des attaques contre trois pétroliers il y a un mois, ce jeudi c’est un méthanier japonais et un pétrolier norvégien qui ont subi d’importants dommages après avoir été les cibles d’attaques non revendiquées. Cette tension exacerbée est aussi à l’origine d’une flambée des prix de l’or noir…

Mais qui a attaqué ces navires marchands ? En mai comme cette semaine, les Etats-Unis et notamment un certain Donald Trump ont promptement pointé un doigt accusateur vers l’Iran. Sans apporter de preuves convaincantes, juste une vidéo en noir et blanc censée montrer une équipe marine iranienne à l’action contre la coque d’un navire. Mike Pompeo, secrétaire d’Etat, a reconnu que l’accusation se fondait sur l’analyse qu’aucun groupe non étatique de la région « n’a les ressources et la compétence pour agir avec un tel degré de sophistication ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Lambert Guy, mercredi 19 juin 2019, 18:24

    Je n'ai pas vraiment confiance dans le gouvernement iranien, j'ignore si les Israéliens ont participé à cela. Mais, une chose est claire, après les faux bébés enlevés des couveuses au Koweit (imaginés par une société américaine et idée soutenu par les sénateurs et politiciens américaines) puis les faux camions servant à fabriquer de soi-disant armes chimiques par l'Irak qui servirent d'alibi à la mise en scène de la seconde guerre en Irak, je ne fais aucune confiance aux Américains.

  • Posté par Deckers Björn, dimanche 16 juin 2019, 17:17

    La ficelle en effet est un peu (beaucoup) très trop grosse. Les Américains et les Israéliens sont occupés en effet comme avec les ADM de Saddam Hussein de fabriquer des "preuves" bidon pour justifier la guerre en Iran. Les bruits de bottes ne sont pas nouveau et encore moins depuis l'entrée de John Bolton et Mike Pompeo au coeur de l'administration Trump. @Stéphane Chouters : Qu'on arrête avec le terrorisme intellectuel de l'antisémitisme. Si je critique demain le gouvernement d'Angela Merkel, personne ne va m'accuser d'être germanophobe!

  • Posté par chouters stephane, dimanche 16 juin 2019, 9:56

    Et vive l'antisémitisme bas du front. Révisez votre géographie et les capacités des armées dans la région avant de hurler au juif svp. 1) Israël n'a pas d'accès direct au golfe d' Oman ni au golfe Persique, le seul moyen est via le tout petit front de mer sur la mer Rouge, qui, faut-il vraiment le préciser est surveillé de très près par l'Egypte, la Jordanie et l'Arabie Saudite. 2) Donc faire passer de petites embarcations d'assaut (stealth) est envisageable mais bonjour pour l'autonomie nécessaire pour atteindre le gofe d'Oman et qu'on ne me parle pas de refuelling en mer et autres opérations très risquées et facilement détectables. 3) Un sous-marin diesel? Avec tous les risques de détection en cours de route plus le fait qu'un état démocratique se lancerait dans une telle opération folle en plein embrouillamini électoral??? 4) Cargo emportant des nageurs de combat et autres scénarios à la James bond merci de ne pas rêver. Je ne dis pas que le Shin Bet ou le Mossad sont des anges mais de la à accuser Israël alors que d'autres acteurs ayant eux accès direct au golfe Persique/golfe d'Oman auraient beaucoup plus facile. Tout cela commence à ressembler à de l'antisémitisme....

  • Posté par Vanden Eynde Luc GME, dimanche 16 juin 2019, 19:08

    Monsieur, bas du front il faut l'être pour ne pas vouloir comprendre qu'on peut être en désaccord avec Netanyahu et sa politique sans être automatiquement antisémite. J'ai connu des Juifs et des Juives (avec majuscule) qui sont des gens sympathiques et ouverts, pas braqués sur un sionisme rabique et qui ont honte des agissements de la clique Netanyahu. Pour votre vision stratégique, si j'ai bien compris, la Marine israélienne a une base à Eilat qui ne lui sert à rien, puisque tous ses mouvements ont surveillés. Cependant, la Jordanie n'a que quelques kilomètres de plage au-delà de la frontière, l'Egypte et l'Arabie Saoudite ferment les yeux, les premiers parce que Al-Sissi est leur grand allié contre les Frères Musulmans, les seconds leurs alliés contre l'Iran. Les sous-marins "Dolphin" peuvent très bien emporter une dizaine de Navy Seals, pas besoin de cargos à la James Bond. Leur autonomie est très probablement suffisante, et un ravitaillement en mer ou dans un endroit discret est parfaitement possible. Que dire alors des sous-marins dernier type ! Et puis, c'est vrai, arrêtez cette paranoïa antisémite, c'est de plus en plus ridicule.

  • Posté par Intjigejlis Gérasimos, dimanche 16 juin 2019, 10:05

    c'est comme dit le monsieur plus bas. Bibi au plus bas, une petite guerre, pourquoi pas. Ce n'est pas la première ni la dernière et les autres utilisateurs n'étaient pas israéliens

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs