Fraude aux élections communales à Neufchâteau: les habitants rappelés aux urnes ce dimanche

L’actuel bourgmestre de Neufchâteau Dimitri Fourny (CDH)
L’actuel bourgmestre de Neufchâteau Dimitri Fourny (CDH) - Belga

Un peu plus de 5.500 habitants de Neufchâteau sont rappelés aux urnes ce dimanche dans le cadre des élections communales. Un retour dans l’isoloir qui fait suite à l’annulation, en avril, du scrutin d’octobre 2018 par le gouverneur de la province de Luxembourg, Olivier Schmitz, sur fond de suspicions de fraude électorale autour de procurations pour les résidents d’un home pour personnes âgées, « Le Clos des Seigneurs », géré par le CPAS de Neufchâteau. Le scrutin invalidé avait vu la victoire de la liste de l’actuel bourgmestre Dimitri Fourny (CDH).

Ces suspicions ont fait l’objet d’une instruction judiciaire ouverte à l’initiative du parquet du Luxembourg, au lendemain du scrutin d’octobre dernier. Elle a mis en évidence l’existence de 18 procurations litigieuses, qui auraient été utilisées au bénéfice de la liste « Agir ensemble » du bourgmestre sortant Dimitri Fourny. L’instruction a déjà débouché sur l’inculpation de 23 personnes, dont Dimitri Fourny et plusieurs membres de sa famille, et ce pour des faits qualifiés de faux en écritures et usage de faux, abus de confiance, avec la circonstance d’abus de faiblesse d’une personne en situation de vulnérabilité, ainsi que de participation à une association de malfaiteurs.

Les résultats du scrutin donnaient une victoire en majorité absolue à « Agir Ensemble », avec 10 sièges sur 19. La liste « Pour Vous » du concurrent direct, Yves Evrard (MR), lui-même bourgmestre de Neufchâteau de 2006 à 2012, avait obtenu 8 sièges tandis qu’une troisième liste, la « 3ème Piste », avait décroché 1 siège. Mais le basculement d’un siège de la liste « Agir Ensemble » à « Pour Vous » aurait pu se jouer à 16 voix près (chaque liste étant dans ce cas à égalité de 9 sièges sans majorité absolue). Les deux listes opposées à celle de Dimitri Fourny avaient introduit une réclamation auprès du gouverneur du Luxembourg.

Dimitri Fourny à nouveau candidat

Dimitri Fourny (CDH), qui a toujours affirmé ne rien avoir à se reprocher, jouera, dimanche, sa reconduction pour un deuxième mandat de bourgmestre mais aussi l’orientation de sa carrière politique lors de ce nouveau scrutin. En tout, 5.577 électeurs seront appelés ce dimanche. Dimitri Fourny est à nouveau tête de liste « Agir Ensemble ». Dans la course au maïorat, il sera toujours opposé à la liste « Pour Vous » tirée par Yves Evrard ambitionnant de retrouver le pouvoir perdu en 2012. Alors bourgmestre sortant, il avait été battu par Dimitri Fourny. La liste « 3ème Piste », remaniée à un tiers par rapport à octobre dernier, se présentera aussi à nouveau.

Ce scrutin représente un enjeu pour Dimitri Fourny pour sa carrière politique désormais recentrée sur Neufchâteau. Car après avoir été inculpé en mars dernier, alors qu’il était encore député-bourgmestre et chef de groupe CDH au Parlement wallon, il avait annoncé, tout en expliquant ne rien avoir à se reprocher, qu’il mettrait un terme à sa carrière parlementaire après le 26 mai dernier et qu’il ne serait pas candidat au scrutin régional pour se concentrer sur sa défense et son mandat communal.

Yves Evrard, s’il retrouve le maïorat, pourrait, lui aussi, devoir poser un choix. Député wallon lors de la précédente législature, il est cette fois suppléant de Willy Borsus. Et si l’actuel ministre-président wallon reste dans un exécutif à la suite des négociations en cours, Yves Evrard pourrait être appelé à siéger à nouveau au parlement régional mais ne pourrait pas – faute d’un taux de pénétration suffisant – cumuler avec un mandat de bourgmestre.

Le nouveau conseil communal n’ayant jamais été installé suite au contexte entourant le scrutin d’octobre 2018, la gestion de Neufchâteau est en affaires courantes depuis plusieurs mois.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20181016-3P4RLN 2018-10-16 16:22:49

    Pourquoi tant de personnes âgées se privent de soins dentaires

  2. Tom Van Grieken (président du Vlaams Belang) et Jan Jambon (N-VA).

    N-VA – Vlaams Belang, le nouvel axe qui inquiète à la Chambre

  3. Dans son Rapport mondial, l’Onusida indique que dans plus de la moitié des pays, moins de 50 % des populations clés ont eu accès à des services combinés de prévention du VIH.

    Le sida marque le pas, mais la lutte patine

Chroniques
  • Vous avez de ces mots: un ostracisme façon {beulemans}

    Un bruxellois mythique

    Zinnekes de tous poils, kiekefretters de toutes plumes, ne m’en veuillez pas de dire tout droit dehors ce que je pense : le parler bruxellois n’est pas une langue. Je veux dire : il n’est pas une langue reposant sur un système linguistique partagé par une communauté de locuteurs, comme le français ou le wallon. Il fait partie de ces codes mixtes, tels le camfranglais ou le francolof en Afrique, qui varient sensiblement d’un locuteur à l’autre.

    Mais qu’est-ce qu’il raconte, ce zievereir ? Pas une langue, mon bruxellois ? Qu’est-ce que moi je te cause alors ? Qu’est-ce que tu fais avec les Fables de Pitje Schramouille ? Les Flauwskes de Jef Kazak ? La Famille Kaekebroek ? Les marionnettes de Toone ? Et Le mariage de Mlle Beulemans, ça n’est pas du spek pour ton bec, peut...

    Lire la suite

  • Par Frédéric Larsimont

    Robert Waseige, pour l’amour du 4-4-2 et du bon mot

    Waseige était ainsi fait, caractérisé – parfois jusqu’aux excès de la caricature – par les instantanés captés au vol par le grand public. Lequel, au fil des décennies, les imprimés dans la mémoire collective.

    Robert Waseige était donc un peu tout à la fois. Il était cette robustesse incarnée par son physique trapu d’ancien défenseur, contrastant avec d’étonnantes fragilités, insoupçonnables, lorsqu’il ouvrait soudain son âme lors d’entretiens prolongés. Il était aussi ses saillies passées à la postérité, d’une férocité parfois carnassière. Il était...

    Lire la suite