Accueil La Une Économie

La télé-redevance, cet archaïsme wallon qui devrait disparaître

La réforme fiscale envisagée par Christophe Lacroix s’appuierait sur la suppression d’une redevance qui coûte chaque année 100 euros aux ménages wallons

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

La réforme fiscale envisagée par Christophe Lacroix (PS) intègre une décision « historique » : la disparition de la télé-redevance que les ménages wallons paient encore (100 euros par an), à l’inverse des familles flamandes et bruxelloises. Il y a unanimité pour considérer que cette taxe est un archaïsme. Son caractère forfaitaire est injuste et l’impôt ne tient pas compte de l’évolution technologique qui a changé les modes de consommation d’images télévisées.

La suppression de la télé-redevance est réclamée de longue date, notamment par l’actuelle opposition MR et Ecolo, mais elle se heurtait jusqu’à présent aux réalités budgétaires : comment compenser une diminution de recettes de l’ordre de 110 millions par an ? L’événement est là : le nouveau ministre du Budget semble bien déterminé à venir à bout de ce « monstre » fiscal.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par CENTRALE NATIONALE DES EMPLOYES, mercredi 27 janvier 2016, 7:42

    Ce que l'on donnera d'une main....air connu!

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs