Accueil Monde France

Récoltes «foutues», vitres brisées…: les orages de grêle créent d’importants dégâts dans la Drôme (vidéo)

Samedi, jusqu’à neuf départements avaient été mis en alerte dans la région par Météo-France.

Temps de lecture: 2 min

C’est irréversible » : effaré, un arboriculteur constate dimanche les dégâts causés par la grêle dans les vergers du nord de la Drôme, que l’Etat va déclarer en situation de catastrophe naturelle et de calamité agricole après les violents orages de la veille. « La quasi-totalité de ma récolte est foutue », estime Grégory Chardon, exploitant à La Roche-de-Glun, à l’ouest de Romans-sur-Isère, épicentre de la tempête qui a balayé la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Son exploitation produit abricots, pêches, cerises mais il n’en sortira pas grand-chose cette saison, malgré les filets de protection dont certains n’ont pas résisté à des grêlons gros comme des balles de ping-pong. Peu de fruits ont été épargnés, beaucoup étant déchiquetés ou tombés par terre. Pour M. Chardon, qui préside la fédération départementale du syndicat FNSEA, c’est « du jamais vu ». « Les dégâts sont énormes, des céréales, des serres et le maraîchage sont touchés, la vigne aussi. »

« Des blocs de glace entiers »

Dans la commune voisine de Pont-de-L’Isère, « on a vraiment cru que c’était la fin du monde », raconte Aurélien Esprit en faisant le tour de ses vergers dans une vidéo diffusée sur Facebook. « Je vais vous montrer ce qu’on vient de se prendre », poursuit-il, à chaud et en retenant ses larmes. « Tout est foutu, j’ai jamais vu ça, ce sont des blocs de glace entiers qui sont tombés. »

Samedi, jusqu’à neuf départements avaient été mis en alerte dans la région par Météo-France. En Haute-Savoie, une touriste allemande de 51 ans est morte écrasée par la chute d’un arbre sur son camping-car.

Les dégâts matériels ont été importants à Romans-sur-Isère dans la Drôme, où des rues se sont brutalement transformées en torrents. Pompiers et services techniques ont bâché en urgence de nombreux bâtiments en attendant les réparations. Les grêlons ont brisé des vitres de voitures, d’habitations, de commerces mais aussi des vitraux de la collégiale Saint-Barnard à Romans ; dans l’agglomération, ils ont endommagé des écoles et transpercé une verrière sur le toit d’un gymnase où se déroulait une compétition de judo.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une