Accueil Belgique Politique

Le patron de la Stib: «Il faut donner la priorité absolue au tram place Louise»

Si la place Louise n’est pas fluidifiée, il sera impossible pour la Stib d’augmenter les fréquences pour compenser la perte du tunnel.

Article réservé aux abonnés
Journaliste service Bruxelles Temps de lecture: 3 min

Le tunnel Stéphanie actuellement à l’agonie impacte largement la mobilité en surface. Celle des automobilistes, bien sûr mais aussi celle des transports en commun. C’est que Louise (et son rond-point) est un nœud important pour la flotte de la Stib. « La fermeture du tunnel Stéphanie a bien évidemment un impact sur notre réseau ou plutôt sur cette partie de notre réseau, indique le CEO de la Stib, Brieuc de Meeûs. Cela entraîne le blocage partiel de nos lignes, principalement celles de trams. Pour nous, la première chose est faire est donc de débloquer ce nœud car si nous ne fluidifions pas ce lieu-là, il nous sera impossible d’augmenter les fréquences pour compenser la perte du tunnel ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Catherine Heussch, samedi 30 janvier 2016, 11:14

    Le métro nord pour l'agglo, c'est bien mais une seule ligne, le 55 dessert ces communes peuplées. A Louise, ce sont 4 lignes de tram qui desservent 250.000 habitants et des dizaines de milliers d'usagers. Rien n'est prévu même pas un court tunnel Poelaert-Stéphanie ni Congo Legrand qui auraient des impacts combien positifs pour tout le sud et sud est de l'agglomération. !

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs