Accueil Monde

Charles Michel craint que Calais déborde en Belgique

Le Premier ministre a envoyé une lettre à Manuel Valls. Il craint une contagion du phénomène en Belgique. Les départs de migrants pour l’Angleterre depuis la côte belge ont déjà commencé.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

La lettre a été envoyée il y a une quinzaine de jours, mais elle est sortie de l’ombre hier, après une question posée en commission parlementaire. Charles Michel a adressé un courrier à Manuel Valls, son homologue français, pour lui partager ses inquiétudes concernant la situation dans les camps de migrants de Calais et de Grande-Synthe (au sud de Dunkerque).

Le Premier ministre belge est même allé plus loin : il a demandé à la France de prendre des mesures concernant ces deux camps. Les « jungles » de Calais et de Grande-Synthe sont, pour rappel, les deux terrains en bord de Manche où des milliers de migrants se sont installés, tant bien que mal, pour avoir un point de chute entre leurs différentes tentatives de départ vers le Royaume-Uni.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs