Accueil Sports

Christophe Rochus: «C’est plus convivial que le tennis»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

L’œil de l’expert, c’est comme ça que l’on peut le décrire. Joueur de tennis professionnel durant une quinzaine d’années (il a atteint son meilleur classement ATP, 38e, en mai 2006), Christophe Rochus s’est rapidement reconverti dans le padel après avoir mis un terme à sa carrière. Au point d’être devenu l’un des meilleurs joueurs du pays dans cette nouvelle discipline, aux côtés de Laurent Montoisy, son partenaire de terrain. « Un bon joueur de tennis sera normalement un bon joueur de padel », remarque le principal intéressé, 40 ans à l’état civil. « Car, cela reste un sport de raquette auquel les joueurs ont pris l’habitude de jouer. C’est pareil pour le squash. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Analyse Francfort au bout du suspense et de la nuit

Le troisième essai était le bon pour la Bundesliga. Après avoir éliminé le Borussia Dortmund en barrages, puis le RB Leipzig en demi-finale, les Rangers ont cette fois trouvé leur maître avec l’Eintracht Francfort (1-1, 5-4 aux tirs au but). Les vice-champions écossais rejoignent Benfica sur la liste des adversaires potentiels de l’Union Saint-Gilloise au 3e tour préliminaire de la prochaine Ligue des champions.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs