Accueil Élections 2019

Elections 2019: Willy Borsus (MR) invite Ecolo et le PS à négocier une coalition arc-en-ciel en Wallonie

Le ministre-Président wallon sortant souhaite mettre en place « la majorité la plus large possible » en Wallonie. Il a également réagi à l’idée de Jean-Marc Nollet : mettre en place une coalition coquelicot.

Temps de lecture: 2 min

Ce lundi, le co-président des verts Jean-Marc Nollet a lancé l’idée au Soir d’un gouvernement wallon coquelicot (rouge, vert et ouvert à l’extérieur) afin de sortir de l’impasse. « C’est une erreur », a réagi le libéral Willy Borsus, dans les colonnes de La Libre. Le ministre-Président wallon sortant appelle à « la majorité la plus large possible, donc un arc-en-ciel (PS-Ecolo-MR). »

Le CDH refuse son soutien à la coalition « coquelicot » en Wallonie

Pour Willy Borsus, qui souhaite mettre en œuvre « un accord politique ambitieux », la Wallonie a besoin d’un gouvernement « stable et large. » À ce titre, le ministre-Président wallon veut mettre en place « la majorité la plus large possible. Donc un arc-en-ciel (PS-Ecolo-MR) ». « Il faut une majorité forte mais ce n’est pas illogique non plus de prendre les deux premiers partis et celui qui a le plus progressé hors extrême gauche », précise-t-il tout en soutenant que « le volontarisme et le courage politique, c’est de jeter des ponts vers les autres ».

Selon le libéral, il est temps pour les politiques de prendre leurs responsabilités en main « et ce n’est pas en faisant un laboratoire wallon d’expérimentation politique. Ce n’est pas en allant à l’aventure en négociant chaque semaine sans savoir si on aura une majorité qu’on prend ses responsabilités », pointe-t-il tout en indiquant ne pas exclure la société civile.

Toutes les explications sur la proposition d’Ecolo, l’entretien de Jean-Marc Nollet et notre analyse sur Le Soir+

Willy Borsus invite également Ecolo à « rendre publiques les propositions déposées pour la Wallonie et la Fédération Wallonie-Bruxelles afin que nous puissions analyser les points de convergence et de difficulté dans la plus grande transparence ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par de SEILLE Benoit, mardi 18 juin 2019, 12:17

    Devant l'incapacité du PS à former une majorité en Wallonie et la foire politique qui en résulte, le MR prend ses responsabilités en tant que deuxième force politique régionale et fait ses propres propositions. Quand le premier parti en terme de voix n'arrive à rien, le deuxième peut parfaitement prendre la main. Je rappelle également que c'est le CDH qui a débranché la prise avec le PS et non le MR, même si cela lui a permis d'arriver au pouvoir et d'entamer le redressement de la Wallonie, qu'il faut impérativement poursuivre!

  • Posté par Leroy christian, mardi 18 juin 2019, 6:47

    Si je suis tous ces commentaires ... La Wallonie mais aussi la Belgique sont tout simplement "ingouvernables" sauf de se lancer dans des formules tout à fait inédites dignes des rêves d'un ... sous-préfet aux champs ;o)

  • Posté par Lambotte Serge, lundi 17 juin 2019, 23:13

    Il oublie qu'il a invité les socialistes à sortir du gouvernement wallon en s'alliant avec le "feu" CDH.

  • Posté par Delvaux Frédéric, lundi 17 juin 2019, 22:36

    Apparemment, il y en a qui ont les pépettes de ce retrouver dans l'opposition. C'est pas ce qui arrive quand on perd les élections ?

  • Posté par Lambert Guy, lundi 17 juin 2019, 22:35

    Je rêve! Alors que le MR a, pendant des mois, considéré Ecolo (et le PTB) comme le grand satan, voilà qu'il envisage de collaborer avec ce grand satan.

Plus de commentaires

Aussi en Élections 2019

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs