Accueil Monde France

Meurtre d’Alexia Daval: «J’ai imploré pour que Jonathaan nous dise la vérité», dit la mère de la victime

C’est au cours d’une reconstitution de sept heures en Haute-Saône que Jonathann Daval a reconnu ce lundi avoir « procédé à la crémation du corps » de sa femme Alexia.

Temps de lecture: 2 min

Jonathann Daval a livré lundi des aveux complets lors d’une reconstitution judiciaire de sept heures sous tension en Haute-Saône, reconnaissant avoir procédé lui-même « à la crémation partielle du corps » de sa femme Alexia et lui avoir porté des coups mortels d’une extrême violence.

Jonathann Daval admet avoir brûlé le corps de sa femme

Ses aveux ont levé les dernières zones d’ombre qui planaient sur ce dossier et définitivement écarté la thèse d’une complicité, avancée un temps par certains membres de la partie civile.

Une nouvelle fois dans cette affaire, l’intervention de la mère et du père d’Alexia, Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, présents (fait exceptionnel) lors de la reconstitution, aura été décisive, conduisant l’informaticien de 35 ans à reconnaître les faits.

« Sept heures très éprouvantes »

« Les sept heures ont été très éprouvantes, j’avais peur de rentrer dans la maison, de revoir les affaires d’Alexia, de revoir l’intérieur… Mais nous, on voulait la vérité », a expliqué la mère d’Alexia Daval, Isabelle Fouillot, au micro de RTL.

« Il a été coopérant dans la maison, mais dans le bois, au moment de la crémation, il ne voulait pas la reconnaître. C’est là que j’ai essayé d’intervenir (…). Je l’ai imploré, je lui ai rabâché, je l’ai pilonné pour qu’il nous dise la vérité », poursuit-elle.

Si « tout n’a pas été dit », pour la mère de la victime, le principal, « c’est qu’il a reconnu les plus grosses choses » et que sa fille puisse enfin « reposer en paix. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une