Procès de l'assassinat de Valentin: les derniers mots des condamnés avant les peines

Belinda Donnay
Belinda Donnay

L’arrêt de la cour d’assises de Liège sur les peines prononcées à l’encontre d’Alexandre Hart (21 ans), de Belinda Donnay (22 ans), de Dorian Daniels (22 ans), de Loïck Masson (23 ans) et de Killian Wilmet (18 ans) est attendu mardi après-midi. Le jury a entamé en compagnie des magistrats de la cour son ultime délibération pour fixer le sort des assassins de Valentin Vermeesch.

Les cinq accusés ont déjà été reconnus coupables de l’assassinat de Valentin Vermeesch (18 ans) mais aussi de coups et blessures prémédités, de tortures, de traitements inhumains, de menaces de mort, d’attentat à la pudeur, de viol (sauf Loïck Masson concernant ce chef d’accusation), de détention illégale et de séquestration, avec la circonstance aggravante que la victime était vulnérable.

Le jeune Valentin, souffrant d’un léger handicap mental, avait été tué la nuit du 26 au 27 mars 2017 à Statte (Huy). Il avait subi une très longue scène de violences et de tortures avant d’être précipité dans la Meuse, où il s’était noyé. Son cadavre avait été retrouvé le 14 avril 2017, les mains menottées dans le dos.

Après les plaidoiries des avocats de la défense, les accusés ont pu adresser un dernier mot au jury.

Les derniers mots des bourreaux de Valentin

Alexandre Hart  : « Je suis désolé de tout ce qui est arrivé jusqu’ici »

Belinda Donnay  : « Je veux m’excuser pour la famille et les proches de Valentin, même si ce qui s’est passé est impardonnable. Je voudrais pouvoir, dans le futur, trouver une formation, trouver un travail, me reconstruire et poursuivre mon suivi psychologique, même si c’est très grave ce qui s’est passé. »

Dorian Daniels  : « Je regrette énormément ce qui s’est passé ce jour-là, de ma faute je vais devoir vivre avec ça, je regrette énormément »

Loïck Masson  : « Je voudrais représenter mes excuses auprès de la famille de Valentin. Mes regrets, je les aurai jusqu’à la fin de ma vie, je n’oublierai jamais cette nuit-là tellement c’était choquant. Je m’en veux énormément, si vous me donnez une chance je suis prêt à la saisir pour changer tout ça »

Killian Wilmet  : « Je veux présenter mes excuses pour les personnes que j’ai fait souffrir. »

Le jury et la cour ont entamé leur délibération peu après 10 heures pour déterminer les peines à infliger aux coupables. L’arrêt devrait être prononcé dans l’après-midi. Aucun délai n’a cependant été précisé par la présidente de la cour Catherine Urbain.

Le verdict sur les peines en direct

Sur le même sujet
Assassinat de Valentin
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. COP25 à Madrid

    COP25: un échec pour le multilatéralisme et pour le climat

  2. «
Il est temps maintenant d’arrêter les postures disant qu’on veut bien négocier mais qu’on ne négocie pas réellement.
» © Mathieu Golinvaux.

    Sabine Laruelle (MR): «PS et N-VA doivent tomber les masques»

  3. Anna Karina, en 2018.

    Anna Karina, première muse de Godard, ne chantera plus sous le soleil

  • Le roi, l’enfant et la justice

    A l’entame de la procédure, lorsqu’en 2013 Delphine Boël saisit les tribunaux pour contester la paternité de Jacques Boël et se faire reconnaître fille d’Albert II, d’aucuns se sont interrogés sur l’indépendance de la Justice dans pareil contexte : un ex-Roi traîné devant les juges pour se voir contraint de reconnaître l’existence d’une fille naturelle présumée. Lesdits juges oseraient-ils tenir tête à ce roi venant d’abdiquer, le forcer à réaliser un test...

    Lire la suite