Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

Andenne sous couvre-feu cet été

La Ville interdit les rassemblements de plus de 5 personnes la nuit, jusqu’à fin juillet au moins. La mesure pourrait être prolongée. Elle ne fait pas l’unanimité.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Dans la cité, le bruit de problèmes durant les nuits de week-end court depuis quelques mois : une bande d’adolescents s’en prend aux passants. Un nombre important d’agressions et de délits a été rapporté, des insultes, des violences, du racket. Comme ce vendredi 7 juin, en soirée, où un café sur la place des Tilleuls s’apprêtait à fermer ses portes au moment où une vingtaine de jeunes s’en prennent aux derniers clients en partance pour rejoindre leur voiture et rentrer chez eux. Un vrai passage à tabac. Cette histoire n’est pas la seule. Selon le bourgmestre, le CPAS aurait eu aussi à se plaindre de divers agissements, une voiture de l’administration communale a été vandalisée. Dans la cité, outre les coups de pied et les coups de poing, on parle aussi de barres de fer. Les commerçants – du moins ceux qui ouvrent tard, particulièrement dans l’horeca – se disent très inquiets, redoutant une escalade de la violence.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs