Accueil Monde France

Le scorbut, pas la peste: les secrets dévoilés de la mort de Saint Louis

Le travail n’est pas encore fini : les chercheurs examinent les intestins momifiés du roi de France.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Quand on parle de Saint Louis, on pense à deux images d’Epinal : ce roi rendait la justice sous son chêne et est mort de la peste. Des chercheurs assurent que la seconde image n’a rien de vrai et que son décès en 1270 est lié au scorbut.

«Saint Louis n’est pas mort de la peste, mais d’une complication du scorbut (une carence aiguë en vitamine C) qui a attaqué la gencive, puis l’os», selon ces chercheurs, qui se basent sur l’examen d’un bout de mâchoire du roi conservée à la cathédrale Notre-Dame de Paris.

«Le scorbut est une certitude, mais une cause de mort peut en cacher une autre», explique à l’AFP le Français Philippe Charlier, qui a dirigé ces travaux publiés mardi dans la revue Journal of Stomatology, Oral and Maxillofacial Surgery. «Comme il était fragilisé par le scorbut, il a pu développer une infection ou plusieurs et en mourir», poursuit le Dr Charlier.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs