Accueil Monde Europe

Royaume-Uni: l’excentrique Rory Stewart a la cote chez les Tories

Boris Johnson a remporté le deuxième tour de scrutin pour le leadership du parti conservateur. Mais Rory Stewart, un modéré, pourrait bien s’imposer comme son principal challenger.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

En doublant le nombre de suffrages de ses pairs lors du deuxième round, mardi, de la course au leadership du parti conservateur, Rory Stewart est l’homme qui monte chez les tories. Arrivé bon dernier lors de la première consultation, l’ancien officier, qui a servi en Afghanistan, en Irak et au Kosovo, constitue désormais l’adversaire potentiel le plus dangereux pour le favori, Boris Johnson.

Ce quadragénaire toujours souriant apparaît désormais bien placé pour être désigné le 20 juin comme le challenger de l’ancien maire de Londres lors du vote des 160.000 militants conservateurs appelés à designer le successeur de Theresa May au 10 Downing Street.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs