Accueil Culture Livres

«Mon enfance retrouvée»

Paola Pigani plonge dans son enfance, en Charente dans les années 70. Entre un monde paysan qui se meurt et la liberté des grands espaces. « Des orties et des hommes » est le beau roman d’une nostalgie heureuse.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Son nom le montre bien : l’écrivaine française est d’origine italienne. Parents et grands-parents sont venus en France via la Belgique, où ils sont quand même restés dix ans, pour s’installer dans une ferme, à Cellefrouin, en Charente. C’est là que Paola Pigani est née. C’est là que Pia, son héroïne, grandit, avec son frère et ses trois sœurs, entre papa et maman, la nonna, le nono et la voisine, la vieille Armande. Une enfance à la campagne, heureuse mais travailleuse. Il faut bosser après l’école et le week-end. Mais après, le bonheur des bois, des champs, de la campagne. Paola Pigani était invitée par le festival Etonnants Voyageurs à Saint-Malo. Nous l’avons rencontrée.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs