Accueil Léna

Entre stupeur et fascination, plongée dans la médecine du XIXe siècle

Installé à l’hôpital Saint-Louis à Paris, le Musée des moulages accueille une collection impressionnante de près de 5.000 moulages en cire plus vrais que nature et destinés notamment à l’enseignement. Il ramène le visiteur vers une époque pas si lointaine où syphilis, tuberculose et tumeurs faisaient la loi.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

Connaissez-vous le vrai visage de la syphilis ? De la tuberculose ? Du mélanome ? Le Musée des moulages de l’hôpital Saint-Louis à Paris propose une immersion dans une époque pas si lointaine, où la médecine ne connaissait pas le centième des traitements actuels. Ce bâtiment discret, un peu à l’écart des services hospitaliers, abrite la plus grande collection de moulages en cire de maladies dermatologiques au monde.

Dans une vaste salle parée de boiseries et surmontée d’une impressionnante verrière tout juste rénovée, 4.890 pièces patientent pour l’éternité derrière leurs vitrines en verre. Des visages et des membres aussi vrais que nature, moulés entre les années 1860 et 1958 sur des patients alors vivants. Membres atrophiés, jambes gangrenées, visages couverts de papules noirâtres, parties génitales flanquées d’excroissances suintantes… Ames sensibles s’abstenir.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs