Un conseil d’entreprise extraordinaire suscite l’inquiétude chez Brussels Airlines

Un conseil d’entreprise extraordinaire suscite l’inquiétude chez Brussels Airlines

Un conseil d’entreprise extraordinaire se tiendra lundi à 12h30 au sein de la compagnie aérienne Brussels Airlines. Le management y informera les représentants des travailleurs sur les « mesures supplémentaires » nécessaires pour sortir du rouge Eurowings, la filiale de Lufthansa à laquelle Brussels Airlines appartient, selon l’invitation reçue par les syndicats.

Une allocution au personnel interviendra au siège de la compagnie après le conseil d’entreprise, a appris Belga à plusieurs sources.

Inquiétude

L’inquiétude règne dans les rangs de Brussels Airlines depuis le récent avertissement sur résultats de la maison-mère Lufthansa qui se plaint notamment d’une concurrence féroce des compagnies à bas coûts. Le groupe allemand a également laissé entendre qu’Eurowings enregistrerait une perte opérationnelle cette année alors que l’équilibre était visé. Au premier trimestre, traditionnellement une période faible dans le secteur aérien, Eurowings a essuyé une perte opérationnelle de 257 millions d’euros.

Le management d’Eurowings a annoncé dans la foulée l’adoption prochaine de mesures de redressement. Ces mesures seront donc connues lundi, jour lors duquel Lufthansa tiendra également un « capital markets day » à l’attention des investisseurs.

On ne sait pas encore si des mesures concrètes d’économies seront annoncés lundi. « Lufthansa serait folle de mettre maintenant des mesures dures sur la table, à la veille de départs en vacances », souligne une source.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Greenpeace a mené une action spectaculaire à l’ouverture du sommet européen, jeudi matin
: ses militants ont pris d’assaut la façade du bâtiment, déployant de grandes banderoles qui donnaient l’impression que le bâtiment était en feu. Des feux de détresse ont également été allumés en divers endroits pour faire de la fumée.

    Sommet européen: alerte orange sur l’ambition «neutralité carbone» en 2050

  2. Frans Timmermans, vice-président de la Commission européenne.

    Les marchés du carbone empoisonnent la COP25 Madrid

  3. ©News

    Europa League: éliminé, le Standard peut nourrir des regrets

  • Le Green Deal européen: la politique, la vraie

    Il faut lire le « Green Deal » dans lequel la Commission propose de faire de l’Europe un continent « zéro carbone » en 2050. La Commission y fixe un nouvel objectif 2030 pour la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre, identifie les secteurs dans lesquels elle veut agir. Elle annonce cinquante mesures, promet de déposer toutes ses propositions législatives dans les deux années à venir…

    ...

    Lire la suite