Accueil Économie

Climat: réduire les émissions de 35% en 2030 mais pas plus, dit la FEB

La fédération des grandes entreprises estime que réduire les émissions belges de 35 % en 2030 est « juste faisable ». Mais on ne peut pas aller plus loin.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

C’était en juillet 2016. Les discussions européennes pour partager entre les Etats membres de l’Union « l’effort » de réduction des émissions de gaz à effet de serre viennent de commencer. Devant les premières évaluations, la fédération des entreprises de Belgique (FEB) s’inquiète. L’Union a promis de réduire ses émissions d’au moins 40 % en 2030 par rapport à 1990. La Belgique, note un document interne de notre administration, semble en voie d’accepter un objectif national de 31 %. Pour les grandes entreprises belges, c’est excessif. La FEB demande de ne pas accepter un chiffre « beaucoup plus strict » que celui de 24 %. Sinon, « cela aura immanquablement un coût » pour les entreprises et la population, dit la FEB pour qui « le potentiel technico-économique de réduction [des émissions, NDLR] est plus faible [en Belgique] qu’ailleurs ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Pelgrims Alain, jeudi 20 juin 2019, 9:41

    Mr Gillot et la FEB n'ont pas les pieds sur terre qui, elle, s'en sortira ....sans les humains !

  • Posté par Lambert Guy, mercredi 19 juin 2019, 20:00

    Je pense que la FEB n'a pas compris autre chose: la nature, la sauvegarde de la planète et la survie de nos enfants se foutent des états d'âme de la FEB. Mr Gilliot sont dans le déni et en dehors de la réalité. Atterrissez!

  • Posté par Pelgrims Alain, jeudi 20 juin 2019, 9:36

    tout à fait !

  • Posté par GODFROID Thierry, mercredi 19 juin 2019, 21:17

    Je pense que la planète et la nature n'ont que faire de vos sornettes. Quant à la "survie de nos enfants", quelle perspective ! Attachés à un poteau virtuel qui limite leurs mouvements à 5 kilomètres de leur lieu de travail où ils seront employés comme esclaves pour produire de la nourriture bio pour les bobos écolos donneurs de leçons. Waow, quel bel avenir !

  • Posté par GODFROID Thierry, mercredi 19 juin 2019, 19:27

    Je pense que la FEB n'a pas bien saisi la situation en francophonie : il n'y aura plus d'entreprises dans cette zone en 2030, les objectifs y seront donc atteints sans aucun problème. Les Chinois viendront visiter ce zoo humain en avion mais heureusement, ils pourront atterrir en Flandre ...

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs