Travailler plus de 10 heures par jour de façon prolongée expose au risque d’AVC, selon une étude

Une étude montre que des journées de travail de plus de 10 heures par jour expose à la longue au risque d’AVC
Une étude montre que des journées de travail de plus de 10 heures par jour expose à la longue au risque d’AVC - D.R

Travailler plus de dix heures par jour de façon prolongée, au moins cinquante jours par an, est associé à un risque d’AVC supérieur à celui encouru en travaillant moins, selon une étude. Le risque d’accidents vasculaires cérébraux (AVC) apparaît doublé chez ceux qui ont été exposés pendant au moins dix ans à un travail prolongé, selon l’étude parue jeudi dans le journal spécialisé Stroke, revue de l’American Heart Association.

L’étude sur l’association entre-temps de travail prolongé et risque d’AVC a été réalisée par une équipe française et s’appuie sur les données de la cohorte Constances (sur l’âge, le sexe, le temps de travail et le fait de fumer ou non) qui regroupe 200.000 personnes âgées de 18 à 69 ans consultant des centres d’examens de santé. Sur les plus de 140.000 patients retenus, 0,9 % ont rapporté un AVC, 29,6 % (42.542) des temps de travail prolongés et 10,1 % (14.481) des temps de travail prolongés sur plus de dix ans, indique l’Assistance Publique des hôpitaux de Paris dans un communiqué.

La notion de temps de travail prolongé a été définie comme étant de dix heures minimum par jour pendant au moins 50 jours par an. Ainsi, le temps de travail prolongé a été associé à un risque de survenue d’AVC 29 % plus important dans la population concernée que dans celle travaillant moins, selon l’AP-HP.

L’étude ne permet pas de conclure à un lien de causalité. Néanmoins, elle montre « une association significative » entre risque de survenue d’AVC et temps de travail prolongé sur une période égale ou supérieure à dix ans et confirme ainsi les conclusions d’une méta-analyse (analyse d’une série d’études, ndlr), publiée en 2015 dans la revue médicale The Lancet, sur l’excès de risque d’AVC lié à un travail prolongé.

Comment dire à votre patron que vous avez trop de travail?

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous