Mondial féminin: les Pays-Bas battent le Canada et finissent premières de leur groupe

@News
@News

Les Pays-Bas ont dominé le Canada 2 à 1 pour s’emparer de la première place du groupe E, jeudi à Reims, en match de la 3e journée du Mondial féminin, les deux équipes étant déjà qualifiées pour les huitièmes de finale.

Anouk Dekker, défenseure centrale de Montpellier, a ouvert le score à la 54e minute.

La capitaine Christine Sinclair a égalisé pour le Canada à la 60e avant que la victoire des Oranje soit scellée par l’attaquante Lineth Beerensteyn quinze minutes plus tard.

Les Néerlandaises vont rencontrer en huitièmes de finale mardi à Paris le Japon, pour une affiche très prometteuse. L’occasion pour les Pays-Bas de prendre leur revanche sur les Japonaises qui les avaient battues (2-1) en 8es de finale il y a quatre ans.

Les Canadiennes seront, elles, opposées à l’équipe qui terminera 2e dans le groupe F : soit la Suède, soit les Etats-Unis, qui s’affrontent ce jeudi soir.

Vainqueur in extremis 2-1 du Canada précisément, éliminé jeudi à Montpellier, le Cameroun a arraché au bout du suspense son ticket pour les huitièmes de finale. À l’ultime seconde en effet, Nchout Njoya a marqué un but salvateur (90e+5) pour les Camerounaises à la suite d’une série de dribbles déroutants.

A la 57e minute, c’était déjà Ajara Nchout Njoya avait donné l’avantage aux Lionnes Indomptables, éliminées en huitièmes de finale en 2015 pour leur première participation au Mondial.

Mais, à la 80e, le grossier but contre son camp de la Dijonnaise Aurelle Awona, qui manquait complètement son dégagement et trompait sa gardienne, avait semblé doucher les espoirs de ses coéquipières. C’était sans compter Nchout Njoya.

Le résultat est mérité pour les Camerounaises, qui ont globalement dominé les débats, et terminent donc dans les quatre meilleurs troisièmes.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous